Des livres, des films, des émissions, des musiques, de l'art, des BD, des mangas pour apprendre et comprendre le monde

Du nouveau pour 2009 : Lire-écouter-voir devient Samarra !

Après un an de bons et loyaux services, Lire-écouter-voir fait peau neuve. Nous allons désormais continuer ce qui a été entrepris sur un blog partenaire du site Mondomix consacré à toutes les musiques du monde.

Ce nouveau blog s'appelle Samarra et a démarré depuis quelques jours. Nous allons continuer à y publier des articles sur les sujets et les supports (BD, manga, musique, films, livres, peinture,...) qui ont fait le quotidien de Lire-écouter-voir en 2008.

Rendez-vous tout de suite sur Samarra !

vendredi 8 février 2008

Zipang : la marine japonaise entre passé et présent

La série

Début du XXIème siècle, le Japon a une constitution pacifiste depuis sa défaite en 1945. Le pays ne possède d'ailleurs pas d'armée mais des "Forces d'autodéfense" (3ème budget mondial tout de même...). Un navire japonais, le Mirai, lève l'ancre pour participer à des manoeuvres en Amérique du Sud. Après un violent orage, beaucoup de choses vont changer... Le navire se retrouve impliqué dans la bataille de Midway en 1942 ! Des hommes préparés pour maintenir la paix doivent-ils participer à la guerre ? Si oui, comment ? Doivent-ils s'interposer ? Doivent-ils tuer pour changer le cours de l'histoire ?
Construit autour de ces questions, le récit de Kawaguchi n'est pas seulement l'occasion d'étudier les caractéristiques techniques du monde de la marine (les spécialistes apprécieront le souci du détail). Il est un véritable récit à suspense où les protagonistes, qu'ils viennent du passé ou du présent, ne savent pas toujours quel but ils doivent poursuivre.

Le roman et le film Nimitz qui ont probablement inspirés Kawaguchi commencent de la même manière, mais du côté américain.... Zipang est également sorti en dessin-animé en 2004 (extrait ci-dessous).

Zipang est-il un manga révisionniste ? Est-il écrit dans le but de revisiter l'histoire de la Seconde Guerre mondiale en réhabilitant le Japon militariste ? Voici ce qu'en dit Kawaguchi lui-même en réponse à une question de Hervé-Martin Delpierre en 2004 :

"Kaiji Kawaguchi, certaines personnes affirment que vous réécrivez l'histoire dans "Zipang". Que leur répondez- vous ?
Je préfère ne pas y prêter attention, je ne suis pas une sorte de révisionniste... Tout l'enjeu de mon travail est
de bien faire la part des choses entre ce qui s'est réellement passé pendant cette période trouble de notre histoire mondiale et les événements que vivent mes personnages dans le récit que j'invente. C'est chaque jour une réelle excitation intellectuelle pour moi de me demander ce que cette armée "du futur" aurait pu changer dans le cours de l'histoire réelle. C'est un formidable procédé narratif pour s'interroger sur la nature humaine, sur la façon dont nous réagirions tous, aujourd'hui, face à des événements extraordinaires du passé."

Pour ma part, je ne vois pas ou peu de révisionnisme dans ce manga. Les personnages mis en avant ont plutôt le souci d'éviter les nombreux morts de la guerre d'Asie-Pacifique. Je ne suis pas assez spécialiste de l'histoire du Japon pour vous dire si l'Amiral Yamamoto de Kawaguchi correspond au véritable personnage. En tout cas, il est indéniable qu'il est dépeint de manière plutôt sympathique. Quant à ce "Zipang" mystérieux dont parle le capitaine de corvette de la marine impériale Kusaka, il ne serait certes pas le Japon militariste de 1942 mais pas non plus le Japon pacifiste de 2008...

Keiji Kawaguchi, Zipang, Kana, 2005 [Seinen]
Le tome 20 devrait sortir prochainement, 33 existent déjà en version originale...
Kawaguchi est également l'auteur du manga politique Eagle qui raconte la campagne électorale d'un candidat d'origine japonaise aux Etats-Unis, je vous en parle ici.



L'extrait


La première bataille du Mirai



Les liens

Le site consacré à la série est remarquable : entretien avec l'auteur, acteurs, matériel, éléments historiques, lexique. Un véritable instrument pour les fans ! Vous pouvez aussi consulter la version originale (en japonais...). Un forum pour échanger avec d'autres fans sur Zipang (déjà 23 pages de questions-réponses...). En savoir plus sur le film Nimitz qui a, lui aussi beaucoup de fans.
Le dossier sur l'histoire de l'Asie orientale au XXème siècle (actualisé) comporte de nombreux articles et liens pour approfondir ce sujet (chronologie, entretien avec l'historien J.-L. Margolin, documents,...) notamment la question du révisionnisme dans les mangas.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Le problème c'est que l'équipage du Mirai se met au service du Japon Fasciste de 1942 dont la brutalité n'a rien a envié à l'Allemagne nazi. D'ailleurs pourrait on imaginé voir publier une BD avec un scenario similaire mais dans le contexte Allemand?

M.AUGRIS a dit…

C'est effectivement troublant. Mais l'optique de Kawaguchi me semble plutôt de faire réfléchir. Probablement inimaginable du côté allemand. Mais le rapport du Japon à cette période est également différent. Je pense aux visites des Premiers Ministres précédents au sanctuaire de Yasukuni.