Des livres, des films, des émissions, des musiques, de l'art, des BD, des mangas pour apprendre et comprendre le monde

Du nouveau pour 2009 : Lire-écouter-voir devient Samarra !

Après un an de bons et loyaux services, Lire-écouter-voir fait peau neuve. Nous allons désormais continuer ce qui a été entrepris sur un blog partenaire du site Mondomix consacré à toutes les musiques du monde.

Ce nouveau blog s'appelle Samarra et a démarré depuis quelques jours. Nous allons continuer à y publier des articles sur les sujets et les supports (BD, manga, musique, films, livres, peinture,...) qui ont fait le quotidien de Lire-écouter-voir en 2008.

Rendez-vous tout de suite sur Samarra !

jeudi 16 octobre 2008

Choix et soutiens musicaux d'Obama et .... McCain.


Le magazine Blender a demandé aux deux candidats à la présidentielle américaine quel était le contenu de leurs I Pod respectifs. McCain et Obama se sont prêtés au jeu.

BARACK OBAMA :

The Fugees - 'Ready Or Not'

Marvin Gaye - 'What's Going On'

Bruce Springsteen - 'I'm On Fire'

The Rolling Stones - 'Gimme Shelter'

Nina Simone - 'Sinnerman'

Kanye West - 'Touch The Sky'

Frank Sinatra - 'You'd Be So Easy To Love'

Aretha Franklin - 'Think'

U2 - 'City of Blinding Lights'

Will I Am - 'Yes We Can'

Obama I pod

JOHN MCCAIN :

ABBA - 'Dancing Queen'

Roy Orbison - 'Blue Bayou'

ABBA - 'Take A Chance On Me'

Merle Haggard - 'If We Make It Through December'

Dooley Wilson - 'As Time Goes By'

The Beach Boys - 'Good Vibrations'

Louis Armstrong - 'What A Wonderful World'

Frank Sinatra - 'I've Got You Under My Skin'

Neil Diamond - 'Sweet Caroline'



McCain I pod

Je vous l'accorde, on peut trouver cette approche un peu vaine, dans la mesure où ce ne sont pas les goûts musicaux des candidats qui détermineront les votes des Américains. Il n'empêche que l'exercice a au moins le mérite de l'originalité et change du énième reportage sur la famille des deux postulants.

Quel constat peut-on faire à la lecture et l'écoute des deux sélections? D'abord, l'un comme l'autre ne semblent pas des acharnés de nouveautés musicales (il est vrai qu'ils ont mieux à faire). Hormis le titre de Will I Am composé en l'honneur d'Obama, tous les morceaux datent, au mieux des années 1990!

Côté Obama, la sélection ratisse très large. Rap (3 titres), rock (3) et soul (deux morceaux) se taillent la part du lion, auxquels on doit ajouter l'essai folk de Will I am et l'inclassable Sinatra. Blancs et noirs s'y côtoient. Bref, un spectre suffisamment large pour le plus grand nombre s'y reconnaisse.


Les goûts de McCain s'avèrent franchement ringards, puisque le titre le plus récent remonte à très loin. Ses soutiens argueront qu'il s'agit d'un gage de sincérité, puisque les chanteurs ou groupes qu'il écoute sont aussi ceux de sa génération. Le rock, à tendance countrysante, domine largement cette playlist avec tout de même un gros faible pour le disco version Abba (un titre aurait peut-être suffi...). A l'exception des Platters (eux-même très crossover), la "black music" ne figure pas dans cette liste. Autre constat, McCain préfère sans doute les voix mâles, puisque l'on ne trouve aucune femme dans sa sélection.

Enfin, il convient de noter un choix commun aux deux hommes, celui de l'inusable Sinatra.

* Les soutiens musicaux des deux candidats.

En fait, McCain n'a guère les faveurs du monde de la musique américaine. Aucun grand nom ne le soutient officiellement. Pire, de nombreux artistes se sont insurgés contre l'utilisation de leurs chansons lors de meetings du candidat républicain. Dave Grolh des Foo Fighters regrettent l'utilisation du titre Hero par McCain: «Le plus triste, c’est que “My Hero” est censée rendre hommage au quidam, à l’énorme potentiel de l’individu commun. Que quelqu’un se soit approprié l’idée jusqu’à pervertir le sentiment à l’origine de la chanson et ce, sans demander l’avis du créateur, nous choque.» Le groupe a ainsi exigé de McCain qu'il cesse d'utiliser leurs compositions.

Or, cette mésaventure se reproduisit à plusieurs reprises avec les morceaux Right now de Van Halen, Running on empty de Jackson Browne, Barracuda de Heart. Dans le domaine, il existe un précédent fâcheux, à savoir la ré appropriation du Born in the USA de Bruce Springsteen par Ronald Reagan lors des élections de 1984. Manifestement, Reagan n'avait jeté qu'une oreille rapide au morceau qui est tout sauf une ode à l'Amérique triomphante. En fait, il n'avait retenu que le refrain, susceptible de faire vibrer la corde nationaliste de l'électeur républicain.



Au contraire, les artistes se bousculent au portillon afin d'apporter leurs suffrages à Obama et déclarent ouvertement leur soutien au candidat: REM, Jay Z, Kanye West, Stevie Wonder. Mieux, le candidat Obama inspire de nombreux artistes: Will I am, comme nous l'avons vu, mais aussi des tas d'artistes partout dans le monde, tous genres confondus (même reggae ou cumbia...).
Pour preuve, cette sélection hallucinante trouvée sur Imeem:

Barack Obama for President 2008

Liens et source:

- Pour qui roulent les personnalités?

- Sur l'Ipod de George W. Bush.

- Obama est-il un candidat Hip-Hop?

- McCain et la playlist interdite.

1 commentaire:

M.AUGRIS a dit…

C'est passionnant !
Je trouve que les choix musicaux des deux candidats en disent beaucoup sur leur personnalité.
Merci Julien.