Des livres, des films, des émissions, des musiques, de l'art, des BD, des mangas pour apprendre et comprendre le monde

Du nouveau pour 2009 : Lire-écouter-voir devient Samarra !

Après un an de bons et loyaux services, Lire-écouter-voir fait peau neuve. Nous allons désormais continuer ce qui a été entrepris sur un blog partenaire du site Mondomix consacré à toutes les musiques du monde.

Ce nouveau blog s'appelle Samarra et a démarré depuis quelques jours. Nous allons continuer à y publier des articles sur les sujets et les supports (BD, manga, musique, films, livres, peinture,...) qui ont fait le quotidien de Lire-écouter-voir en 2008.

Rendez-vous tout de suite sur Samarra !

lundi 5 mai 2008

Le "produit culturel" le plus vendu est... un jeu vidéo !

Depuis quelques temps en effet, les jeux vidéos sont classés dans les produits culturels. Je vous le dis tout de suite, je ne suis pas du tout un gamer ! Question de temps certainement. Je ne me propose donc pas d'être votre guide dans cet univers apparemment en pleine expansion (+40% en 2007).

En 2006, le produit culturel le plus vendu était le jeu de foot Pro Evolution Soccer 6 (ou PES 6) qui s'est vendu à 1,6 millions d'exemplaires et a généré 32, 6 millions d'euros de chiffre d'affaires !
Viennent ensuite Harry Poter et la trilogie Star Wars.


Pour cette année, il ne vous a pas échappé que le jeu Grand Theft Auto IV venait de sortir et qu'il s'annonçait probablement comme le produit culturel le plus vendu dans le monde. Après des versions beaucoup plus simples en 1997 et 1999, les studios écossais Rockstar ont conduit en 2002 les joueurs dans le Miami des années 1980, tendance Don Johnson (Vice City) puis en 2005 dans La Californie et le Las Vegas des années 1990 (San Andreas) . La version IV met en scène un immigré d'Europe de l'Est, Niko Bellic, gangster sans scrupule qui n'hésite pas à faire usage de son arme. Mais le véritable héros, c'est New York, que les auteurs reconstituent avec minutie.

Une fois de plus, ce jeu pose la question des effets des jeux vidéos sur les adolescents. Un jeu comme GTA IV pousse-t-il à la violence où n'est-il qu'un bon divertissement ? Les avis sont évidemment très partagés sur cette question. Donnez votre avis en laissant un commentaire à ce message.

Le jeu a même été un temps au coeur de la campagne de la présidentielle américaine. Hillary Clinton s'était prononcée contre lors de la sortie du précédent épisode, Barack Obama a dernièrement fait une réponse habile renvoyant la responsabilité aux parents.
Voyez la vidéo :



Voici la "bande-annonce" :


GTA IV - Trailer 4 - Xbox360/PS3
envoyé par Playscope

Liens

Le très bon dossier réalisé par Ecrans, un site de Libération.
Le site des Studios Rockstar


5 commentaires:

salamandar a dit…

Personnellement, je trouve que la question de la violence dans les jeux vidéos tournent sincèrement à l'excès. Sans être friand d'explosion d'hémoglobine ou de sadisme virtuel, je pense que la legislation en place, à travers les indications indiquant un âge moyen pour jouer à tel ou tel jeu, est suffisante. Car que faire d'autre ? A défaut d'être utiles (personne ne vérifiant l'âge des consommateurs à l'achat), ces dispositions ont le mérite de montrer aux parents ce que leurs enfants vont avoir devant les yeux.
Je partage donc l'avis d'Obama, c'est aux parents de faire attention, de ne pas laisser un enfant de 8 ans trouver normal d'abattre des gens dans la rue pour le plaisir de voir sa jauge de "jen'saisquoilevelup" se remplir....

M.AUGRIS a dit…

Merci pour cet avis. Il est certain que le rôle des parents est fondamental.

Anonyme a dit…

En tant que joueur, je me permet de poster. Je ne comprend pas pourquoi on s'en prend aux jeux vidéos alors que des films(Scareface, Full Metal Jacket...) ou des livres, qu'on élève au rang d'oeuvre sont tout aussi violents?

Anonyme a dit…

Ce qui est bein (et donc différent des autres jeux) c'est que dans GTA, vou choisissez de faire telle ou telle chose. Moi ce que je prèfère dans ce jeu, c'est de me ballader en ville en voiture sans commettre aucune infraction, juste en écoutant les très bonnes muusiques qui passent sur les radios.

M.AUGRIS a dit…

C'est beau ! Un objecteur de conscience dans GTA en quelque sorte...
Bravo de résister à la tentation.